On parle à nouveau de violence à l’école et, cette fois aussi, il s’agit de une agression contre un enseignant, qui a été blessé par balle par un étudiant. L’épisode s’est produit dans un lycée de Grosseto et a été rapporté par École Cobas Grosseto via une publication sur Facebook.

Le professeur aurait été blessé au visage par l’un de ses élèves, qui aurait frapper avec un smartphone devant les yeux émerveillés de toute la classe. Heureusement, les lésions que le professeur a subies sur ses lèvres sont superficielles et devraient guérir d’ici quelques jours.

La reconstitution des faits

L’épisode grave, survenu dans un lycée économico-social de Grosseto, s’est produit dans la matinée du lundi 15 janvier, en première classe. D’après les reconstitutions, l’étudiant elle aurait quitté la classe pendant le cours sans demander la permission et, après avoir été interpellée par le professeur, elle a répondu de manière agressive. La dispute entre les deux aurait dégénéré au point que la jeune fille l’aurait frappé, peut-être accidentellementavec votre smartphone.

Enquêtes sur l’affaire

Le coup porté par la jeune fille aurait atteint le professeur en plein visage, qui l’a signalé blessures à la lèvre. L’épisode, rapporté par Cobas Scuola Grosseto, nécessite une enquête plus approfondie. Le syndicat lui-même a déclaré que les investigations nécessaires sont en cours pour établir si le geste posé par l’élève était volontaire ou un coup accidentel pour tenter de repousser le professeur qui s’approchait d’elle. Entre-temps, l’école prendra les mesures appropriées à l’encontre de l’élève.

La réaction de l’école

Heureusement, les blessures que le professeur a subies à la lèvre devraient guérir assez rapidement, mais en tout cas l’épisode a suscité l’inquiétude de la communauté scolaire. La mère de l’élève, contactée immédiatement après les événements de lundi dernier, a présenté ses excuses à l’enseignant blessé. L’école semble intéressée à trouver une solution constructive pour la fille et penche davantage vers une sanction éducative plutôt que punitive comme une suspension.

A lire également