Il n’avait que 18 ans, et ce qui aurait dû être son dernier jour de stage s’est transformé en drame. Lorenzo Parelli a tragiquement perdu la vie lors d’un stage scolaire, frappé à la tête par une poutre en acier dans l’entreprise de mécanique où il effectuait son stage.

C’était le 21 janvier 2022 et aujourd’hui, deux ans plus tard, marque l’anniversaire de son décès. L’événement a profondément choqué le pays mais plus encore la communauté étudiante, qui, au cours des mois suivants, est descendu à plusieurs reprises dans la rue pour se souvenir de la tragédie qui a frappé Lorenzo.

Deux ans depuis la mort de Lorenzo Parelli

Ce dans quoi Lorenzo Parelli était impliqué n’était pas un PCTO. Le garçon, en effet, était inscrit à un cours de formation professionnelle, qui fait partie des cours de l’IeFP. Nous parlons d’itinéraires à vocation nettement plus pratique, qui comprennent également des stages réels et des stages, destinés à une future inclusion dans l’entreprise.

Lorenzo, originaire de la province d’Udine, avait récemment 18 ans et effectuait un stage dans une entreprise mécanique qui produit des balances routières. C’était un passionné de moto et d’automobile, c’est pourquoi pour lui ce stage représentait en un certain sens un avant-goût de son travail futur. C’était son dernier jour de formation : dans l’après-midi, quelques heures avant la fin de son service, le jeune homme a été frappé à la tête par une poutre en acier, perdant la vie.

A lire également