Un rythme scolaire au tempo de la Suède

D’un bord à l’autre de l’Europe, les calendriers scolaires sont une question de rythme, de tradition et de compromis sociétal. Pendant que les enfants français savourent leurs deux mois d’été, au royaume enneigé de Suède, les choses se passent différemment. Là, dans le froid presque perpétuel du Nord, il y a un tout autre tempo à l’oeuvre. Et si nous faisions un petit zoom sur l’année scolaire 2024 en Suède pour se familiariser avec ce rythme?

La rentrée scolaire à l’horizon

Brace yourselves, winter is coming. Mais avant, c’est le temps de la rentrée scolaire. En Suède, la rentrée s’annonce généralement, mi-août. En 2024, les plus petits suédois reprendront leur chemin de l’école entre le 15 et le 20 août. Donc, avant même que l’été ait réellement pris sa fin, nos petits vikings sont déjà à pied d’œuvre. C’est aussi ce qui leur permet une première pause assez tôt dans l’année, c’est la « l’automne Lov » (la pause automnale).

Höstålov : une pause pour cueillir l’automne

Vers la fin du mois d’Octobre, précisément la 44ième semaine de l’année, la Suède se pare de couleurs orangées, laissant libre court à la contemplation d’un délicieux tableau automnal. C’est l’occasion pour les écoliers de se détendre au son du crissement des feuilles, lors d’une pause bien méritée.

Nul n’échappe à Jullov : le répit de Noël

Une période qui fait le bonheur des petits et grands, c’est bien sûr Noël ! Comment oublier le sens du frisson pragmatique de l’hiver suédois sans évoquer cette coupure hivernale, aussi appelé « Jullov »? En Suède, la période des fêtes est synonyme de maison bien chauffée, de gâteaux à la cannelle et de beaucoup de neige. En 2024, à partir du 22 décembre, les enfants pourront entrer dans cette merveilleuse bulle festive pour se reposer et se remotiver pour la deuxième partie de l’année scolaire.

Sportlov : la tradition des sports d’hiver

Sportlov, autrement dit la pause des sports d’hiver, est une tradition en Suède et a lieu à la fin du mois de février ou au début de mars, selon les régions. Cette pause doit beaucoup à la passion suédoise pour les sports de neige, mais elle a aussi une origine pratique. Au début du XXe siècle, il était d’usage de fermer les écoles pour économiser le combustible de chauffage pendant la partie la plus froide de l’hiver. En 2024, le Sportlov devrait s’étaler entre la 7ème et la 10ème semaine de l’année, en fonction des régions.

Påsklov : Le temps de Pâques

Aux alentours d’avril, la Suède connaît une autre coupure pour fêter Pâques. Le « Påsklov », comme on l’appelle là-bas, correspond généralement à la semaine 15 du calendrier, soit début avril. Pâques y est une fête fortement célébrée, aux traditions enfantines uniques. Ce qui marque l’imaginaire suédois, ce sont surtout ces fameuses sorcières de Pâques, les « Påskkärringar », qui selon les croyances locales, voleraient sur leurs balais lors de la semaine sainte.

Sommarlov : la liberté estivale

Et voilà que l’année scolaire s’achève, laissant place à un bien mérité, mais nettement plus court qu’en France, « sommarlov » ou congé d’été. C’est entre la mi-juin et août que les enfants suédois peuvent profiter de leurs vacances d’été. L’occasion de profiter des longues journées (le soleil ne se couchant presque jamais), de la chaleur rare et précieuse et des nombreuses activités estivales proposées.

Le rythme scolaire suédois de 2024 offre donc aux étudiants une série de pauses bien distantes, leur permettant de souffler et se renouveler régulièrement dans leur travail. Loin du climat français, c’est avec le rythme des saisons, en adéquation avec le mode de vie suédois que se cale ce calendrier scolaire, donnant tout son charme et sa fluidité à l’année des écoliers suédois.

A lire également