Nouvel épisode de violence contre les enseignants, cette fois dans la province de Naples. Les protagonistes sont deux femmes, une mère et une grand-mère.






Convaincus que l’enfant avait été victime de mauvais traitements de la part d’un enseignant, ils s’en sont pris à l’enseignante, la blessant et l’envoyant à l’hôpital. Le principal : « Épisode inacceptable ».


Voir également:




À 17 ans, il invente un outil pour le diagnostic précoce de la maladie de Parkinson, la maladie qui touchait son grand-père








Deux jeunes de 16 ans condamnés aux travaux forcés pour avoir regardé des séries télévisées interdites, en Corée du Nord




Que signifie 520 ? Comment dire « Je t’aime » avec des chiffres






Le professeur a été giflé et frappé
Les événements se sont produits lors de la préparation de l’événement prévu pour le jour du Souvenir. Les deux femmes sont entrées à l’école et n’arrivent plus à contrôler leur colère. Ils s’en sont ensuite pris à l’enseignante, la frappant à plusieurs reprises avec des gifles et des coups de poing. Les tentatives d’explication du professeur n’ont servi à rien. Résultat : des blessures importantes, qui ont nécessité des soins médicaux.
La directrice de l’école est intervenue pour exprimer son point de vue sur le sujet. La responsable a souligné l’absence de plaintes antérieures contre l’enseignante et a exprimé son intention de se constituer partie civile pour soutenir l’enseignante dans une éventuelle procédure judiciaire : « Un épisode inacceptable. L’école prendra certainement une position claire. Nous sommes prêts à nous constituer partie civile dans toute procédure judiciaire. »

A lire également