Le Ministère de l’Éducation et du Mérite a lancé de nouveaux concours pour le recrutement de plus de 30 mille enseignants, conformément aux directives du Plan National de Relance et de Résilience (PNRR).

Les avis, publiés sur le site Internet du ministère, annoncent la disponibilité de 9 641 places dans les écoles primaires et maternelles et 20 575 places dans les collèges et lycées. Le MIM attend une nouvelle autorisation pour environ 14 mille postes supplémentaires.

Pour les deux procédures, les candidatures doivent être déposées à partir de 14h00 le jour de la publication de l’avis sur le Portail Unique de Recrutement – soit aujourd’hui 11 décembre 2023 – jusqu’à 23h59 le vingt-neuvième jour suivant celui de l’ouverture des candidatures, qui correspond au 9 janvier 2024.

Voici l’avis de concours.

Conditions requises et méthodes d’accès

Les règles transitoires du PNRR permettent de participer aux concours de l’enseignement secondaire non seulement aux personnes qualifiées pour enseigner, mais également aux candidats possédant la qualification requise et ayant accompli au moins 3 ans de service dans des établissements d’enseignement publics au cours des 5 dernières années, de dont au moins 1 dans la classe de compétition spécifique pour laquelle vous concourez. Par ailleurs, la possession de 24 CFU/CFA est requise, acquises au plus tard le 31 octobre 2022.

Structure du concours

Le concours consistera en une épreuve écrite, réalisée en mode « informatique » 100 minutescomposé de 50 questions à choix multiples. Quarante se concentreront sur les compétences pédagogiques, psychopédagogiques et didactiques-méthodologiques, tandis que les autres porteront sur la connaissance de la langue anglaise et les compétences numériques. Là l’épreuve orale évaluera les connaissances et les compétences dans la discipline spécifique, compétences pédagogiques, conception et utilisation de technologies multimédias et d’appareils électroniques.

La nouveauté de la leçon simulée

Une innovation significative est l’introduction d’un leçon simulée lors de l’épreuve orale, visant à évaluer concrètement les compétences pédagogiques des candidats. Ce test vise à améliorer les compétences pédagogiques efficaces, un aspect crucial dans la sélection des futurs enseignants.

Valditara : « Nous valorisons le rôle des enseignants »

Le ministre de l’Éducation et du Mérite, Giuseppe Valditara, dans une note, a souligné l’importance de ces concours : « Ces nouveaux appels et ces futures embauches – a déclaré Giuseppe Valditara, ministre de l’Éducation et du Mérite – confirmons notre intention convaincue, dans le cadre des engagements pris au niveau européen avec le PNRR, de valoriser le rôle des enseignants, en garantissant de nouvelles compétences et leur présence même dans les zones les plus défavorisées du pays »

A lire également