L’Institut Valencià d’Art Moderne (IVAM) et le Centre del Carme Cultura Contemporània (CCCC), tous deux situés dans la ville de Valence, figurent dans le « top dix » du meilleur de la culture en Espagne en 2023, selon le rapport annuel rapport de l’Observatoire de la culture. La Fundación Contemporánea a présenté une nouvelle édition de ce classement, basée sur les avis de 414 membres d’un panel de professionnels de la culture, qui ont répondu en décembre 2023 à un questionnaire évaluant, comme chaque année, le meilleur de l’offre culturelle. Au total, plus de 400 propositions culturelles se sont distinguées comme les meilleures de toute l’Espagne dans différentes catégories. Dans le classement national de l’année dernière, deux institutions de la Communauté figurent parmi les dix premières : l’IVAM et la CCCC, qui occupent respectivement la septième et la huitième place. En tête de liste se trouvent le Musée national du Prado – en tête de liste -, suivi du Musée du Centre national d’art Reina Sofía ; le Thyssen-Bornemisza ; la Fête de Saint-Sébastien ; le Guggenheim de Bilbao et le Teatro Real. ARCO et PhotoEspaña complètent la sélection des plus remarquables en 2023, aux neuvième et dixième places. PLUS D’INFORMATIONS news Non Le curé de la génération Z qui reprend Bizarrap : « Je ne chante pas à la messe, je le fais sur internet » Le classement complet, consulté par Europa Press, couvre plus d’une centaine d’entités et de projets culturels avec une plus grande dimension valencienne présence, comme les différents CaixaForum (11ème place) ; Centenaire de Sorolla (29) ; le nouveau Centre d’Art Hortensia Herrero à Valence, inauguré il y a quelques mois et classé 42ème ; Musée des Beaux-Arts de Valence (51) ; Palais des Arts (54) ; Dansa Valence (79); Fundación Bancaja (84) et le Musée d’Art Contemporain d’Alicante (MACA), à la 94ème place. Concernant le seul classement de la Communauté Valencienne, l’IVAM se répète cette année encore en tête et obtient les Insignes culturels de ce territoire. Le musée dirigé par Nuria Enguita atteint ce leadership à travers des projets tels que les expositions « Populaire » et « Otobong Nkanga ». En deuxième position se trouve le Centre del Carme, sous la direction en 2023 de José Luis Pérez Pont, licencié en décembre dernier. Le rapport fait également l’éloge du travail de cette institution culturelle dans d’autres sections et, en fait, arrive en tête de la liste des « essentiels » dans la catégorie des centres culturels). Il reste également dans le groupe des projets exemplaires par son engagement en faveur des ODD, pour son engagement social et en faveur du développement durable. Après ces deux musées, le podium du classement valencien est complété par le Musée des Beaux-Arts de Valence. Le Palau de les Arts se hisse à la quatrième position, tandis que le nouveau Centre d’Art Hortensia Herrero fait ses débuts à la cinquième place. De là, ils sont suivis, dans cet ordre : CaixaForum, EACC de Castelló – dirigé par Carles Ángel Saurí dont le contrat n’a pas été renouvelé -, Bombas Gens – qui transformera bientôt son projet vers les arts numériques -, MACA, Dansa València, Teatre El Musical, Mostra de València, Cinema Jove, Abierto València, Fondation Bancaja (« Sorolla à travers la lumière »), Teatre Principal de València, Las Cigarreras de Alicante, Recreo Valencia Art Book Fair, Carme Teatre, Circuito Bucles et L’ETNO, reconnu comme Musée européen de l’année. De même, le jury évalue la qualité et l’innovation de l’offre culturelle des communautés autonomes et des villes sur la base de leur programmation en 2023. Par autonomies, Madrid, la Catalogne, le Pays Basque, la Communauté valencienne et l’Andalousie occupent à nouveau les cinq premières places en tant que les plus appréciés pour leur programmation, dans un bloc très important du reste. Dans un deuxième bloc, la Galice, la Navarre et la Cantabrie sont citées par plus de 10 % des panélistes. Quant aux villes, Madrid, Barcelone, Valence – qui consolide la troisième place obtenue en 2022 -, Bilbao, Málaga, Séville, Saint-Sébastien, Santander, Valladolid (gagne une position avec sa meilleure note historique) et Saragosse occupent la première place. postes. . Actualités Parmi les actualités mises en avant par le rapport, trois se distinguent par le nombre de votes obtenus : la Galerie des Collections Royales de Madrid, le Centre d’Art Hortensia Herrero de Valence et la célébration du Centenaire de Sorolla à Valence, Madrid et ailleurs. . Les panélistes ont également souligné les propositions numériques les plus remarquables en 2023. Filmin est une fois de plus en tête du classement, suivi du Musée du Prado (TikTok, visites virtuelles), CaixaForum+, Fundación Telefónica (Culture en numérique), RTVE Play, Fundación Juan March ( Canal March), Teatro Real (My Opera Player), Bibliothèque Nationale, Sónar+D et Medialab Matadero. Les nouveautés phares de ce classement sont Disseny Hub (Impact numérique), Podium Podcast (Las hijas de Felipe) et « Sorolla à travers la lumière » (Palacio Real et Fundación Bancaja). Enfin, les participants ont été interrogés sur la variation prévue des budgets de votre organisation ou activité professionnelle pour 2024 par rapport à fin 2023. Sur la base de leurs réponses, il est conclu que le secteur ralentit sa croissance à un taux serré de 1,2%, en dessous de l’inflation. Cette prévision est un peu meilleure pour les panélistes du secteur privé (2,6%) que pour ceux du secteur public (0,4%) et des professionnels indépendants (0,6%).

A lire également