24% des fans ont voté pour la victoire de l’Australie à Dubaï, alors que l’équipe n’a remporté aucune épreuve jusqu’à présent lors de la saison 4 et a concouru sans son pilote titulaire Tom Slingsby, en congé de paternité.

L’équipe néo-zélandaise de Peter Burling était la deuxième équipe la plus susceptible de gagner à Dubaï, avec 23 % des voix.

De son côté, l’Emirates GBR de Ben Ainslie, vainqueur à Saint-Tropez et Tarente, a été élu troisième avec 14% après une excellente deuxième place lors des régates d’entraînement.

Les Néo-Zélandais sont arrivés dans les eaux de Dubaï avec détermination, excellant lors des trois courses d’essais en flotte pour terminer en tête du classement. L’équipage d’Ainslie est deuxième au classement général, à un point des Kiwis, tandis que la France de Quentin Delapierre termine troisième.

Cependant, l’Australie a connu une première journée de course difficile et a terminé huitième au classement général après trois courses en flotte.

À l’autre extrémité du spectre, l’Allemagne était considérée comme l’équipage le moins susceptible de gagner à Dubaï, avec 0 % des voix, tandis que la Suisse et les États-Unis de Taylor Canfield obtenaient 1 %.

L’Espagne espère améliorer ce qui s’est passé à Cadix

De son côté, l’Espagne arrive dans la ville de l’émirat avec l’intention de rattraper ce qui s’est passé à Cadix, où elle n’a pas atteint la finale lors de la dernière régate du week-end. En outre, le tableau de la compétition montre une triple égalité de points entre l’équipe espagnole, les États-Unis et la Grande-Bretagne pour la troisième place, qui reviendrait actuellement au pays aux étoiles et aux rayures.

A lire également